Tannara

Festival interceltique de Lorient
11 août 2017

Tannara : la jeunesse et le talent !

Ce qui frappe au demeurant dans la programmation de ce festival, et l’on ne sait si cela est spécifique à la culture celte, c’est l’extrême jeunesse des artistes qui s’y produisent.

Preuve que jeunesse et talent peuvent se confondent. On n’oublie pas que derrière ces visages juvéniles ce sont des années de dur labeur dans la pratique, souvent de plusieurs instruments à la fois, de souffrances et voire même de privations. Mais le résultat est là et… quel résultat !

C’est le cas du groupe Tannara dont les membres sont originaires des quatre coins de l’Ecosse. Ils sont issus d’un riche terroir constitué de multitudes traditions que compte le pays et qui demeure l’une de leurs principales sources d’inspiration. Le groupe joue un folk écossais qui prend sa source dans ce patrimoine fécond. Ce qui n’empêche en rien sa modernité aux regard des arrangements fulgurants de leurs morceaux qu’ils soient originaux ou traditionnels. Tannara s’inscrit pleinement dans la continuité de l’esprit de la musique traditionnelle écossaise.

Les quatre membres du groupe : deux filles (violon et harpe) et deux garçons (guitare et accordéon diatonique) jouent un folk délicat et sensuel avec une énergie et une audace à couper le souffle !

Les voix – notamment celle de la belle Sarah Simpson – se mêlent à la musique et l’on se surprend à rêver aux belles contrées écossaises, encore sauvages. Une nature préservée comme le sont leurs traditions musicales.

Voir la vidéo

|